lefrancaisentrequatzyeux.blogspot.com.ar

Saviez-vous que la cuisine française fait partie du patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO depuis 2010 ?


Croissants, escargots, baguettes, macarons, camembert, crêpes, foie gras...ce ne sont que quelques exemples de cette énorme culture culinair
lexique francais french vocabulary cuisine cookinge. 


Si vous êtes étudiant de français, il est important que vous sachiezreconnaître et utiliser le lexique gastronomique

Cette liste vous sera très utile, surtout lorsque vous devrez lire une recette ou donner des indications en cuisine.





On va commencer par la préparation des ingrédients.


Si on veut préparer une recette à base de légumes ou de fruits, il faut d'abord les peler, ou éplucher(to peel; pelare), c'est-à-dire enlever la peau, l'écorce, enfin la partie superficielle de l'aliment, par exemple des carottes ou des pommes de terre, normalement parce que cette partie extérieure n'est pas bonne à manger. 


Ensuite, il faut les couper. Il y a de différentes façons de couper la nourriture, selon la forme qu'on veut donner aux morceaux.

  • hacher : réduire en petits morceaux des aliments, par exemple l'oignon ou l'ail pour préparer des sauces. (to chop up; tritare, sminuzzare. Mais viande hachée : gound meat; carne macinata)

 

french vocabulary cut hacher cusine
  • émincer : couper en tranches très fines, en lamelles. On dit aussi couper en julienne, dans le jargon gastronomique. (to slice thinly, to cut into thin strips; affettare, tagliare alla julienne)

 

  • en rondelles, donc en tranches minces à section ronde, en parlant d'un aliment comme les carottes ou les courgettes. (to cut into discs; tagliare a rondelle)

 

  • en dés, en petits morceaux de forme cubique. (to dice; tagliare a dadetti)


Si vous voulez préparer du poisson, vous devez absolument l'écailler (to scale; squamare), c'est-à-dire enlever les écailles, le vider (to gut; eviscerare, svuotare), donc enlever les entrailles, et enfin le nettoyer (to clean; pulire).

Si par contre vous voulez préparer de la pâte, par exemple de la pâte à pizza, il faudra mélanger (to mix; mischiare) les ingrédients dans un saladier et remuer (to stir; mescolare) jusqu'à la formation d'une pâte qui se détache du saladier. Ensuite, il faudra la pétrir (to knead; impastare), la travailler à la main et, après l'avoir laissée reposer (to leave to rest; lasciar riposare) pendant quelques heures, la façonner (to shape; dare la forma) sur la plaque.

french vocabulary pate dough cuisine



Après avoir parlé de la préparation des ingrédients, on va maintenant se pencher sur la cuisson.

Certaines recettes requièrent de préchauffer (to preheat; preriscaldare) le four, afin qu'on puisse enfourner (to put in the oven; infornare) tout de suite le plat à une température élevée.

Le verbe ébouillanter, ou plus communément blanchir, est utilisé pour décrire la cuisson d'un aliment dans de l'eau (froide au départ) juste le temps de l'attendrir. C'est le cas, par exemple, des pommes de terre. (to boil; bollire, sbollentare)

french vocabulary cuisine gastronomieQuant à la cuisson à la poêle, elle convient particulièrement pour préparer des morceaux de viande, des omelettes ou des sauces pour les pâtes. (pan frying; in padella)

Mitonner, synonyme de mijoter, c'est faire cuire longtemps à petit feu. Par analogie, on l'utilise aussi dans le sens de préparer quelque chose avec beaucoup de soins et de préparations. (to simmer; cuocere a fuoco lento)

Si par contre on veut cuire la nourriture à feu vif, jusqu'à la rendre dorée et crustillante, on la fera rissoler. (to brown; far rosolare)

Il y a beaucoup d'autres façons de cuire un aliment, par exemple :

  • la cuisson à la broche, ce qui veut dire que la nourriture tourne sur le feu autour d'une broche ; (to spit roast; allo spiedo) 
  • la cuisson à la vapeur, où les aliments sont chauffés par la vapeur et non pas par contact direct avec le feu ; (steaming; al vapore)


Avant, après ou pendant la cuisson, la nourriture doit être assaisonnée (to season; condire). On s'occupera donc de la saler (to salt; salare), de la poivrer (to pepper; pepare), de l'épicer (to spice; aromatizzare, speziare) ou de l'arroser (to baste; annaffiare), par exemple de vin, à son goût.

assaisonner season salt pepper french vocabulary cuisine

 


 

https://lefrancaisentrequatzyeux.blogspot.com.ar

Poule, poulet, poulette, poularde, etc. : quelle est la différence?

 Quelle est la différence entre poule, poulet, poulette, poularde, etc. ?


Essayons d'éclairer toute cette confusion au sujet des habitants du poulailler.


Poule est le nom vernaculaire employé en français pour se référer à la femelle de plusieurs espèces d'oiseaux, mais en particulier à la femelle du coq, celle qui ponde les œufs que nous mangeons le plus habituellement.

Le poulet est le petit de la poule et ne distingue pas le sexe de l'animal. Par métonymie, on entend aussi sa viande employée pour la consommation comme nourriture.

Une poulette est un poulet femelle, une jeune poule, mais on le dit aussi de façon amicale comme synonyme de jeune fille.

Une poularde est une poulette engraissée pour la consommation alimentaire et qui n'est donc pas élevée pour pondre.

La version mâle de la poularde est le chapon. Il s'agit effectivement d'un jeune coq châtré, donc qui ne peut pas se reproduire par effet d'une castration, élevé et engraissé pour sa viande. 

Un coquelet est un jeune coq, comme la poulette est la jeune poule.

Avant de devenir un coquelet ou une poulette, le petit s'appelle poussin. Il est encore très petit et il est couvert de duvet.

la poule le poulet la poulette la poularde différences

Mouton, bélier, brebis et agneau : quelle est la différence ?

Mouton est le terme général qu'on emploie pour désigner une famille de mammifères herbivores ruminants, domestiquée et élevée en troupeau et appréciée pour son lait, sa viande, sa peau et sa laine. En particulier, le mot mouton peut être utilisé pour indiquer le mâle châtré de cette espèce, généralement élevé pour sa chair et non pas pour se reproduire.

Les moutons sont généralement de couleur blanche mais il y en a aussi de noirs, bien qu'en proportion minoritaire. C'est pour cela que quand on parle de mouton noir, on indique métaphoriquement quelqu'un qui ne ressemble pas aux autres et qui sort du troupeau, c'est-à-dire qu'il se différencie des autres.

Le mâle non châtré est appelé bélier, qui est aussi le nom d'un signe zodiacal et de sa constellation. Contrairement au mouton, le bélier est souvent représenté avec des cornes en forme de spirale

La femelle du mouton est appelée brebis. La brebis est élevée, entre autres, pour son lait, avec lequel on produit plusieurs types de fromages. 

Finalement, l'agneau est le jeune mouton de moins d'un an.

https://lefrancaisentrequatzyeux.blogspot.com.ar

Ne confondez pas verdure et légume en français !

Selon le CNRTL, par légume, on entend toute plante potagère dont une partie au moins est utilisée pour l'alimentation humaine, donc, par exemple, le fenouil, la laitue, la pomme de terre, l'oignon (qu'on peut désormais écrire sans i) ou la tomate. 

Le mot légume ne correspond donc pas à l'italien legume ou à l'espagnol legumbre, qui désignent par contre les légumineuses,  comme les lentilles, les haricots, les pois ou les fèves. On parle donc d'un faux-ami.

Quant au mot verdure, en français, on entend soit la couleur verte des végétaux, soit  l'ensemble des végétaux verts qui recouvrent un territoire, enfin tout ce qui est végétal, soit les légumes avec des feuilles vertes. Cependant, bien que verdure ait aussi cette troisième définition, généralement on préfère employer légumes lorsqu'on parle de gastronomie et alimentation. Le mot est un dérivé de l'adjectif vert et n'est pas à confondre avec l'italien ou l'espagnol verdura, qui veut dire légumes.

https://lefrancaisentrequatzyeux.blogspot.com.ar