Babelutte

La petite histoire: La légende raconte qu'un jeune confiseur (sans doute au XIXè, à vérifier)  occupé à papoter avec son épouse aurait oublié sur le feu un mélange de beurre et de cassonade. Le mélange s'étant solidifié, il l'aurait transformé en un délicieux bonbon qu'il aurait appelé "babelutte" du Flamand "babbelen" qui signifie bavarder...
Il est également courant dans le Nord, parlant d'une personne bavarde, de dire qu'elle a de la "Babelle"