Cannelé

Le canelé est un petit gâteau à pâte tendre parfumé au rhum et à la vanille, recouvert d’une croûte caramélisée.

 Selon la légende, jadis, les sœurs de Sainte-Eulalie ramenaient la farine abandonnée sur les bateaux amarres à quai et confectionnaient des gâteaux pour la noblesse a fin de recueillir de l argent pour les pauvres.  Elles récupéraient la farine dans les cales des bateaux et s’en servaient pour réaliser les canelés. A l’époque, c’était un petit gâteau de pâte mince roulée autour d’une tige de canne et frit au saindoux. En 1790, les religieuses furent chassées du couvent.

 Une seconde piste nous mène à Limoges où un petit gâteau nommé canole semble ressembler à nos cannelés. Les Bordelais raffolent de cette pâtisserie et créent le métier de canaulier : le vendeur de canoles ! En effet, les ingrédients que l'on retrouve dans la recette du cannelé sont très courants à Bordeaux au XVIIIe siècle : la vanille et le sucre de cane arrivent directement par bateaux, et les jaunes d’œufs sont en excédent car on se sert des blancs montés en neige pour filtrer le vin.

Le cannelé disparaît peu à peu des boutiques au XIXème siècle, pour revenir en force au XXème siècle grâce à un pâtissier qui y ajoute du rhum. Quelle bonne idée !

Aujourd’hui, le cannelé est un dessert confectionne par les bons pâtissiers

 A l’origine, le canelé s’écrivait avec deux « n », mais le deuxième « n » a été supprimé lors de la création de la Confrérie du Canelé, le 24 mars 1985.

El canelé es una pequeña torta de masa blanda aromatizada con ron y vainilla, cubierta con una corteza caramelizada.

Según la leyenda, en otra época, existía el convento de las hermanas de Sainte-Eulalie, ellas traían  la harina abandonada en los amarres de los barcos al muelle y con ella hacían  tortas para la nobleza con el  propósito de recoger dinero para los pobres.   En ese tiempo, era una pequeña torta de masa fina enrollada alrededor de un tallo de caña y frito en manteca de cerdo. En 1790, las monjas fueron expulsadas del convento.

Un segundo camino nos lleva a Limoges donde un pastelito llamado canole parece que se asemejan a nuestros”canelés”. Los Bordeleses enloquecen por esta pastelería  y crean la profesión de canaulier: el vendedor de canoles! De hecho, los ingredientes de la receta son muy comunes en Burdeos en el siglo XVIII: caña de azúcar y vainilla llegan directamente por los barcos, y las yemas de huevo son un excedente, ya que se usan las claras para filtrar el vino

El canelé desaparece poco a poco  de las tiendas en el siglo XIX, por regresar con fuerza en el siglo XX gracias a un pastelero que añadió ron a la preparación. ¡Qué gran idea!


 Recette du Canelé

Ingrédients pour 22 canelés

1l de lait entier

500 g de sucre cristallisé

250 g de farine

100g de beurre

1 pincée de sel

1 œuf entier et 6 jaunes

10 cl de rhum

Quelques gouttes d’extrait de vanille.

Préparation

Dans une jatte, versez le sucre, la farine, 50g de beurre ramolli et une pincée de sel. Ajoutez l’œuf entier, les 6 jaunes et réservez.

Faites  bouillir le lait. Laissez-le refroidir à º 80 . Versez-le dans la jatte et mélangez. Laissez reposer la pâte 2 h.

Préchauffez le four a 210 th7. Faites fondre 50 g de beurre au bain-marie. Beurrez-en les moules, retournez-les sur un plateau et réservez les au réfrigérateur.

Incorporez a la pate le rhum et la  vanille. Mélangez.

Répartissez dans les moules remplis a mi hauteur faites cuire 1 heure.

 Des moules à canelés (en cuivre ou en silicone, selon vos préférences).