Gâteau Aréna

Baptisé initialement Néva, en hommage au fleuve russe qui borde St Pétersbourg.

En 1908, Paul Aréna, fils Paulin, présente ce gâteau  à un grand concours de pâtissier nationale et reçoit le grand prix qui en distingue la qualité et la créativité de l’époque. Désormais, La Néva sera rebaptisée Aréna, empruntant ainsi son nom à celui de son inventeur. Ce gâteau à la pâte composée d’amandes mondées, de blanc d’œuf, de sucre, de farine et de beurre s’est depuis fait une solide réputation. Il rythme la vie des Saint-Juniauds : il est offert lors des repas d’affaire des mégissiers et gantiers, il est envoyé aux appelés en Algérie .... Ce gâteau est toujours fabriqué dans les lieux historiques de la pâtisserie par Fabrice Faure;

La spécialité de ce gâteau est qu’il peut voyager et se conserver 1 mois…