Gratinée des Halles

Description

Si la soupe à l’oignon est lyonnaise, la gratinée à l’oignon est parisienne ! En effet, la Capitale s’est « appropriée » la soupe à l’oignon répandue depuis des lustres dans nos campagnes françaises en l’améliorant d’une couche de gruyère râpé et en la passant au grill.

Ceux qui l’ont dégustée dans les bistros et brasseries jouxtant le fourmillement des Halles, Le Ventre de Paris1, s’en souviennent émerveillés. Cette « potion » bouillante se buvait principalement à l’aube par des noctambules venus se prévenir de la « gueule de bois »… La gratinée se retrouve à peu près dans tous les quartiers, les plus touristiques comme autour des grandes gares.

Fn1. Référence à l’ouvrage d’Emile Zola, Le Ventre de Paris.

Ingrédients

Pour 4 personnes :

750 g d’oignons

50 g de beurre

30 g de farine

100 g de gruyère

Sel

Poivre

4 tranches de pain de campagne d’épaisseur moyenne

Procédure

Peler les oignons, les émincer finement.

Les mettre au fond d’une grande casserole et les faire revenir dans le beurre sur feu moyen pendant 2 minutes.

Verser 10 cl d’eau (certains préfèrent du vin blanc) et laisser fondre les oignons à feu doux 30 minutes en remuant de temps en temps.

Poudrer de farine en mélangeant à la cuiller de bois, puis mouiller avec 1,5 litre d’eau.

Poursuivre la cuisson 15 minutes.

Poivrer généreusement, mais saler à peine (le fromage s’en chargeant).

Râper le morceau de gruyère.

Répartir le contenu de la casserole dans des bols à gratinée ou des mini soupières individuelles.

Poser 1 tranche de pain à la surface du bouillon, puis répartir le fromage.

Faire gratiner dans le four, sous le grill, jusqu'à ce que le fromage fonde et se mette à dorer.

Servir brûlant.

Auteur F. Zégierman, relecture Keldélice.