Abricot des Antilles = L’abricot des Antilles (abricot-pays) est une énorme baie qui peut mesurer jusqu’à 25 centimètres de diamètre et peser jusqu'à 4 kilos. Sa peau est marron et épaisse, et sa chair orange vif avec une odeur légère et agréable, ce qui lui vaut d’être appelé abricot. Il contient entre 1 et 4 noyaux bruns et rugueux. Le fruit est dégusté nature, en salade, jus, sorbets et confitures. A noter qu'il faut rejeter la peau blanche, amère, qui recouvre la chair. Appelé aussi « mamey »

Acérola = C’est un arbre dont le fruit est appelé cerise de la Barbade  ou cerise des Antilles car ressemblant beaucoup à la cerise. Au Brésil où l'arbre est cultivé, les fruits sont consommés sous forme de jus. 

Aguaje – Buriti = L’aguaje est une des plantes les plus représentatives de l´Amazonie péruvienne. Elle pousse de manière sauvage dans des marais des zones inondables et dans des hautes vallées. Les écosystèmes où prédomine la plante sont connus comme des “aguajales.” Fruit comestible, recommandé surtout pour  les femmes.

Akébia = Principalement diffusée comme plante décorative, akébia est aussi un fruit/légume comestibles mal connu en occident, sous-exploité et prometteur Les fruits de différentes couleurs selon les variétés (du blanc au pourpre-bleu) murissent entre septembre et octobre. Lorsque le fruit est mûr, il s’ouvre en se révélant ses graines irrégulièrement placées qui ont une couleur brune foncée. Le fruit est très doux et laisse une sensation en bouche très spéciale. Le fruit a une texture juteuse caractéristique couvrant la bouche. Même l’écorce extérieure du fruit est comestible lui aussi. Plus précisément il y a beaucoup de gens qui le fritent et le mangent. La coque, par opposition au fruit, a un goût légèrement amer. Enfin, dans des salades, on utilise les pousses doux, alors que ses feuilles sont séchées et sont utilisées pour préparer une boisson (en particulier dans la région de la Chine).

Akée, aki, daki, kaha, ris de veau, arbre à fricassée, arille du pommier d'aki = L'akée fait partiedes plantes toxiques principalement son fruit qui s'il n'est pas totalement à maturité et débarrasser de certains éléments qui le composent peut se révéler très dangereux pour la santé humaine, seules les airelles qui sont juchées sur les graines sont comestibles. Fruit de la Jamaïque.  Nom espagnol: Akí, huevo vegetal, seso vegetal.

 

Amélanche = Les fruits sont nommés amélanches, ce sont de délicieuses baies et sont comestibles crus ou cuits. Ses fruits sont appréciés dans les confitures.

Au Québec, ils sont généralement mieux connus sous le nom de « poires sauvages ».

Aronia = Le fruit est une petite baie, au goût amer et astringent. On peut les cuire et les sucrer pour en faire des jus ou des confitures, elles ont alors un goût proche du cassis. Ces baies peuvent aussi servir à accompagner des plats salés, à l'instar des canneberges, des airelles ou des groseilles à maquereaux.

Asiminie Trilobé = Les fruits sont consommés aux Etats-Unis, soit frais, soit transformés en crèmes glacées, sorbets, yaourts ou pâtisseries. Ils sont parfois confondus avec la papaye à cause de leur nom vernaculaire en anglais, pawpaw ou papaw. C'est un fruit peu répandu en dehors des États-Unis. Il est très fragile et supporte, difficilement, le transport à condition qu'il soit cueilli avant maturité complète. Il est nécessaire de le conserver au réfrigérateur (il se conserve environ une semaine).

Attier, Pommier cannelle, Zatte  (Annona squamosa)= La première surprise que dévoile le zatte est son goût. En effet, sa chair est très appréciée des insulaires car elle est pleine d’arômes et sucrée, presque mielleuse. Une fois les écailles écartées, la chair blanche et tendre cache de nombreux pépins. Des pépins qu’il ne faut ingérer sous aucun prétexte, sous peine de se casser une dent car ils sont reconnus pour être durs comme de la pierre.

Barbadine = Fruit de la famille des passifloracées, la barbadine est originaire de l'Amérique du Sud. Ce fruit se mange à la petite cuillère, accommodé de Madère, de Porto ou de rhum. On réalise, en plus des jus, des gelées, des marmelades et confitures. Quand il est bien mûr, on fait également une gelée avec l'écorce.

Bigarade ; orange amère = Selon les variétés le fruit est plus ou moins rugueux et plat, la pulpe (contenue dans 10 à 12 quartiers) est amère. Il est plus petit (7 à 8 cm de diamètre) que l'orange douce, de couleur orange parfois teintée de vert ou de jaune. Il contient beaucoup de pépins.

Calamondin = Le calamondin est un agrume, probable hybride de la mandarine Citrus reticulata et du kumquat, Fortunella margarita.
Les fruits du calamondin ressemblent à de petites oranges, au zeste doux, comme le kumquat, et à la pulpe juteuse et acidulée. Ils étaient d’ailleurs beaucoup utilisés avant que le citron vert ne soit abondant. Ils sont riches en vitamines C, la concentration de vitamine C est particulièrement importante dans son écorce. Le fruit peut être consommé sous forme de jus ou en quartier dans le thé glacé ou pour accompagner les fruits de mer, ou des viandes. On en fait aussi une délicieuse sauce acidulée.

Son acidité naturelle permet d’en faire d’excellentes marmelades ou chutneys. Le zest de calamondin est intéressant aussi pour aromatiser les compotes d’autres fruits.