Kiwano = Originaire du désert du Kalahari, le kiwano est également appelé melon à corne, melano, métulon ou concombre cornu d'Afrique. Lorsque ce fruit est mûr, son goût ressemble à un mélange de concombres, de kiwis et de bananes. Comme il contient de nombreuses graines, on le transforme souvent en jus. Passer la chair et les graines au mélangeur, puis la tamiser. Pour obtenir une boisson désaltérante, ajouter quelques gouttes de jus de lime et un peu de sucre au jus du kiwano.  Il se mange principalement en tant que dessert. C'est un fruit surprenant à cause de sa couleur contrastée d'orange et de vert translucide. Ce fruit se consomme cru, à la petite cuillère. On peut le couper soit dans la longueur soit dans la largeur, tout dépend du dessin que l'on désire obtenir dans l'assiette. On peut y ajouter un trait de sirop d’érable. Il peut servir de base à un sirop de salade de fruits.

Langsat – Duku = Originaire d'Asie du Sud-Est. De forme ronde et de la taille d'une balle de ping-pong. L'écorce est beige, facile à enlever. Elle laisse apparaître des quartiers de chair blanche à la texture soyeuse. Le goût est doux, légèrement sucré. Les dukus sont généralement vendus en vrac. On confond très régulièrement les dukus et les langsats. Les langsats ont la forme d'une figue, de couleur légèrement plus foncé. Ils sont vendus en grappe. Lorsqu'on enlève la peau, un film collant reste sur les doigts et laisse un goût amer au fruit.
Le duku et le langsat contiennent des petits noyaux amers. 

Longane = Le longane (ou "œil du dragon") est originaire du Sud-Est de la Chine. Il est souvent acheté en grappe sur ses branches. Sa couleur est brune (elle peut tirer vers le jaune) et sa peau relativement lisse et fine, contrairement à celle de son cousin le litchi (appelé parfois "cerise de Chine") qui comporte de petits picots. Le longane se mange comme le litchi, c'est-à-dire qu'il s'épluche avec les doigts. L'intérieur du fruit est translucide et contient un gros noyau brun brillant. Son goût sucré est relativement proche de celui du litchi.

Main de Bouddha = La main de Bouddha, fait partie des agrumes. C’est une variété de cédratier dont les fruits énormes sont très décoratifs et parfumés. En Asie, ses fruits sont utilisés comme porte-bonheur, ou pour parfumer les habitats ou les vêtements. En effet, outre sa surprenante forme, le fruit est particulièrement aromatique. En France, la main de bouddha est un bel arbre décoratif, dont on peut utiliser les fruits en cuisine.

Marang = Le marang ou tarap est un fruit exotique oblong, mesurant un vingtaine de centimètres de longueur et plus, et pouvant peser plusieurs kilogrammes. Il est recouvert de nombreuses protubérances qui lui donnent un aspect particulier, semblable à celui du durian ou de l’arbre à pain. Le marang est un fruit comestible, et c’est généralement sa pulpe, au goût agréable, que l’on consomme fraîche. Les graines contenues dans le fruit peuvent être également consommées, et sont généralement grillées. Elles ont alors un goût rappelant celui de la chataigne. Enfin, les fruits immatures sont parfois consommés comme des légumes.

Margose = Pour ce qui est du français : concombre amermomordiquepomme de merveillepoire balsamiqueconcombre africaincourge amèremelon amerparokamangé coolie aux Antilles françaises, sorossi en Guyane, assowossi à Haïti7fausse gombo(vernaculaire Kua ni un : boisson du serpent) en Nouvelle Calédonie, anyanran chez les Guins-Minas du sud-est du Togo, mbeurbeuf au Sénégal, margouézi à Mayotte. Il s'agit d'une plante grimpante de la famille des cucurbitacées, donc apparentée à la courge et cultivée dans les pays chauds pour son fruit comestible bien que très amer.

Marula = À l'intérieur des fruits, on retrouve un noyau très dur de la taille d'une noix. Une fois séchés, ces noyaux laissent s'échapper 2 (parfois 3) graines cylindriques à une de leurs extrémités. Ces graines ont un goût délicat de noisette et sont très recherchées. Les fruits sont couramment mangés frais ou utilisés pour préparer des jus, des gelées et de la liqueur (amarula).

Maypop = Les fruits de la maypop mesurent environ 6 cm de long, et sont jaune-verts. Ils sont comestibles, et souvent appréciés, quoique rarement commercialisés. Ils sont consommés frais ou transformés.

Mombin = Le prunier mombin est cultivé pour ses fruits. Ceux-ci, appelés mombins, sont des drupes jaunes ovoïdes, de la taille d'un citron, et renferment une pulpe à la saveur agréable, légèrement acidulée et astringente, et à l'odeur suave très forte. La prune mombin se mange crue, en jus, en confiture ou en crème glacé. Le fruit est mis à macérer dans du rhum avec éventuellement d’autres fruits pour réaliser du punch. Le jus, fermenté et distillé, donne un alcool. Les Bourgeons et jeunes feuilles, acides, se cuisinent frais ou en légumes.

Myrobolan = Le myrobolan est le fruit issu du prunier-cerise ou Prunus cerasifera, un arbre fruitier de la famille des Rosacées. Il fait donc partie du genre prunus qui regroupe plus de 400 espèces et ne doit pas être confondu au fruit desséché du badamier, le « myrobalan » C'est un petit fruit comestible de couleur rouge ou jaune, qui a l'aspect d'une prune et dont le goût est acidulé et sucré. Avec le myrobolan, on peut réaliser diverses recettesculinaires comme les confitures.

Nèfle du Japon = La nèfle du Japon (ou Bibace, ou encore Bibasse) est cultivée dans le bassin méditerranéen, dans les mêmes régions où poussent les oranges. On en trouve par exemple au sud de l'Espagne et dans les pays du Maghreb. On la consomme au printemps. Ce fruit ressemble à un abricot de l'extérieur, comme à l'intérieur, mais le goût est différent, plus ou moins acidulé selon son stade de murissement.

Ce fruit ne doit pas être confondu avec la nèfle européenne, qui est complètement différente et moins appétissante ! La nèfle européenne pousse dans le Centre et l'Est de l'Europe comme par exemple en Allemagne et se somme au début de l'hiver, après les premières gelées.

Orangine = L’orangine est une petite baie rouge-vif à maturité. Sa peau est fine, et parsemée de petites glandes. Sa chair est rafraîchissante, quoique visqueuse. C’est un petit fruit exotique comestible, mais très peu consommé.

 Pain de singe = Le fruit du baobab, tout simplement appelé "baobab" chez les Anglais, est surnommé "pain de singe" en français car il serait aussi acide pour les hommes que pour les singes. Il est entouré d'une coque dure qui peut mesurer jusqu'à 30 centimètres de long:

Les sénégalais(e)s en font une délicieuse boisson fruitée - la bouye - avec de l'eau (et éventuellement du lait). Cela donne un boisson particulièrement acidulée et onctueuse. l se trouve qu’on en reparlera très bientôt puisqu’outre-Manche, le pain de singe est en train de détrôner le kale et les baies de goji au rang d’aliment ou complément alimentaire superstar

 

 

Plaquebière ; mûre des maraisbaie polaire, plate-bière (à Saint-Pierre-et-Miquelon) = Les fruits mûrs sont jaune d'or, mous et juteux. Consommés frais, ils ont un goût âpre particulier.

Dans les pays scandinaves et en Finlande, ils sont souvent transformés en confitures, jus, tartes ou liqueurs, ou employées comme garniture de crèmes glacées. En Finlande, les baies sont aussi consommées de manière plus inventive, par exemple en accompagnement du « leipäjuusto » (fromage local, sorte de galette de fromage cuit). Au Canada, elles servent à aromatiser une bière spéciale et à faire de la liqueur. Les Canadiens en font également de la confiture, mais pas à la même échelle que les Scandinaves.

Pomme surette = Aux Antilles, où il est devenu très commun, il ressemble à une petite pomme. Sa peau lisse et résistante, verte d’abord, devient jaune orangé puis brunâtre. La chair blanche est craquante, acidulée à douce, devenant farineuse à complète maturité. 
Elle se consomme fraîche ou écrasée avec de l’eau en jus rafraîchissant. Le punch de macération se révèle exquis. En Inde, ce fruit très apprécié se conserve séché ou confit.

Prune de Cythère  =  La prune de Cythère est le fuit du prunier de Cythère ou pommier de Cythère ou encore arbre de Cythère (famille des Anacardiacées – Nom botanique : Spondias dulcis), originaire de Polynésie et cultivé dans les pays tropicaux.
La prune de Cythère est appelée zévi à la Réunion, sakoua aux Comores et prune de Cythère, prune cythère, pomme Cythère en Europe ou encore pomme citerne en Nouvelle-Calédonie, le fruit est charnu (drupes) jaune-orangé, ovoïde, de 7 centimètres de long environ. On retrouve également ce fruit entre autres en Afrique centrale, sous l’appellation de cassimango, précisément au Cameroun, à Madagascar où il est appelé sakomanga, et en Indonésie et en Malaisie où on l’appelle kedongdong. Au Cambodge, on le connaît sous le nom de maka. En république démocratique du Congo, il est appelé Manga sende.
Cette petite prune à la texture de pêche et à la saveur douce et acidulée se consomme verte, avec du sel au début de sa croissance. Mûre, elle a une saveur aigrelette et sucrée à la fois.
En général, les fruits tombent de la branche alors qu’ils sont encore verts et peuvent être consommés directement ou après quelques jours, sous différentes formes (crus, cuits, en confiture, en jus, séchés, …).

Quenette = Le fruit, appelé Quenette, est sphérique de 3 cm de diamètre, à la peau lisse et mince, mais coriace ce qui permet au fruit de rester frais assez longtemps. La pulpe luisante est de couleur saumon ou jaunâtre, gélatineuse et juteuse, plus ou moins adhérente au noyau. Il est appelé Mamoncillo ou Espagnol Lime aux États-Unis, parce qu’il ressemble à une petite lime verte (citron vert). Généralement, on casse la peau avec les mains ou les dents pour sortir le fruit que l’on met entier dans la bouche puis on aspire le jus de la pulpe qui reste en partie collé sur le gros noyau. La saveur est unique, doux, mais acidulé, parfois un peu aigre. La chair du fruit peut irriter la gorge si elle est consommée en grandes quantités. La pulpe de quenettes est consommée fraiche en sirop, dans des punchs ou en rhum arrangé. Cuite, elle sert à confectionner des confitures, des gelées ou pour faire du jus rafraichissant.

Safou ; Atanga = Le safou est parfois appelé « prune» en français. Au Gabon, il est généralement appelé atanga. La peau du safou appelée la pulpe, et le tégument qui recouvre son noyau sont comestibles. Dans les régions et pays d’où il est originaire (Congo-Brazzaville, Congo-Kinshasa, Cameroun, Gabon, Guinée équatoriale...), le safou se consomme plutôt cuit, mais aussi séché. Il y a principalement trois manières de le cuire : par immersion dans l'eau bouillante, sur la braise2 et enfin sur une plaque chauffante ou dans un four et saupoudré de sel ou sans sel. On peut également le consommer cru, auquel cas il est plus apprécié mi-sec ou mou sur au moins une partie de sa surface. Mais il ne mûrit pas de façon aussi uniforme que l’avocat. Certains préfèrent le consommer avant qu’il ne mûrisse complètement, car ils apprécient le goût acidulé des parties encore croquantes.

Salacca = Le salacca (ou salak, ou encore "fruit à peau de serpent") est un fruit acidulé. Pour le consommer, il faut retirer sa peau fine qui ressemble à une peau de serpent. L'intérieur est blanc-beige et dur. Avant de le croquer, on peut le découper au couteau. Au centre du salacca, il y a un ou plusieurs noyaux. On peut trouver ce fruit en Indonésie, Thaïlande et en Malaisie.

Sapote =L a maturité du fruit se détermine à l’instar de la sapotille. La pulpe saumon-rose à rouge brun a la consistance de l’avocat. Douce et très sucrée, elle se mange à la cuillère une fois ses grandes graines brunes ôtées. L’amande râpée des graines parfume les gâteaux. Auparavant, l’amande entrait dans la composition d’une liqueur (crème sapote). La sapote est très recherchée à Cuba et Saint-Domingue où sorbets et pâtes de fruits sont confectionnés. 

Sapote noire = Au Mexique ou dans les Caraïbes, les habitants consomment la sapote noire crue, comme un kiwi, en y ajoutant parfois quelques gouttes de citron. Sa chair, renfermant un parfum très corsé et une texture proche du pudding au chocolat, en fait fondre plus d’un. Mais le plus intéressant est de l’incorporer dans des recettes sucrées, tout comme avec le chocolat. Mousse, gâteaux, glaces, boissons gourmandes, la chair de la sapote s’intègre à merveille dans de nombreuses préparations de desserts.

Tamarillo = Mesurant de 5 à 10 cm et de forme ovale, le tamarillo (ou "tomate arbuste") est un fruit originaire de l'Amérique du Sud (Cordillère des Andes). Sa couleur vive, sa texture et son goût acidulé en font un fruit assez proche de la tomate ! Le Tamarillo peut se trouver en Amérique (centrale et du sud), dans les Caraïbes, en Asie du sud-est, en Inde ou encore en Australie. Dégustez-le à la petite cuillère, en salade ou même pour accompagner les grillades. Arrosé d’un jus de citron il est exquis !  Vous pourrez aussi en faire des confitures, l’utiliser pour réaliser des marinades ou encore  le savourez cuit comme les tomates.

Tamarin = Le joli nom de ce fruit nous vient de l'arabe "Tamar hindi" dont la traduction est "datte indienne". De couleur brun foncé et ayant la forme d'un long haricot, le tamarin renferme de grosses graines dures recouvertes d'une chair acidulée. Les graines peuvent être sucées (en prenant soin de cracher le noyau) et lorsqu'elles sont utilisées pour la cuisine, on les retrouve dans des massalas (Inde), des sirops ou du rhum arrangé (La Réunion, Antilles, Madagascar), des confiseries (Mexique) et d'autres plats typiques d'Asie (Birmanie, Cambodge, Thaïlande).

Originaire d'Inde, le tamarinier se trouve aujourd'hui un peu partout dans le monde.