Pâte à crêpe : pourquoi faut-il la laisser reposer ?

Pourquoi on laisse reposer la pâte à crêpe ? L’explication scientifique !

La farine contient de l’amidon. Au contact d’un liquide (en l’occurrence, le lait + les œufs), celui-ci va peu à peu libérer les molécules responsables de la formation d’un réseau glutineux. En d’autres termes, il faut laisser le temps à l’amidon pour qu’il gonfle et absorbe le liquide jusqu’à obtenir une texture suffisamment épaisse, homogène et onctueuse. La texture idéale qui donnera des crêpes super moelleuses !

À noter que plus la pâte aura été travaillée, plus le gluten aura été énervé. Le temps de repos de la pâte devra donc être d’autant plus long pour que celui-ci se détende et se relâche. Si on ne le fait pas ? Rien de vraiment très grave mais clairement les crêpes seront élastiques à tendance caoutchouteuses.

Les astuces pour zapper le temps de repos !

Si on est pressé ou impatient, mais que l’on a tout de même envie de bien faire, il existe des solutions qui permettent de raccourcir ou supprimer le temps de repos tout en garantissant des crêpes tout à fait délicieuses.

-> Utiliser du lait tiède

Au contact d’un liquide chaud, l’amidon gonfle beaucoup plus vite. Résultat : on peut raccourcir voire supprimer la phase de repos.
-> Faire sa pâte au blender

Si le temps de repos est proportionnel au temps de travail de la pâte, il suffit de ne pas travailler la pâte pour ne pas avoir à la laisser reposer. Vous me suivez ?  Au blender, la pâte est prête en 1 minute, le gluten n’a pas eu le temps d’être malmené donc n’a pas besoin de se détendre.