Gâteau à la broche ou gâteau de la mariée

Le gâteau à la broche ou gâteau de la mariée est un gâteau cuit traditionnellement au feu de cheminée, en versant une pâte liquide sur une broche.

Sa forme conique et pourvue de ramifications évoque celle d’un sapin et est liée au mode de préparation du gâteau. De la pâte liquide est versée sur une broche de forme conique, tournant plus ou moins rapidement à proximité d’une source de chaleur. La pâte se solidifie comme une crêpe, formant un anneau prolongé par des excroissances en stalactites autour de la broche. Le processus est répété plusieurs fois de manière à constituer le gâteau couche après couche. Lorsqu’il est démoulé (à froid) puis coupé en sections, le gâteau à la broche révèle des anneaux dorés caractéristiques de la cuisson.

 Une tradition attribue son origine au maître pâtissier du roi de Prusse dans les années 1790 à Salzwedel.

Appelé baumkuchen (ou « gâteau arbre ») en Allemagne, il était traditionnellement préparé lors des soirées d’hiver dans les pays de montagnes. Gâteau festif, il sert à saluer les grands événements de la vie (mariages, baptêmes). Il se consomme seul, accompagné de confiture ou de miel ou recouvert de sucre ou d’une couche de chocolat. Introduit au Japon en 1919 par le pâtissier allemand Karl Juchheim, ce gâteau y est devenu une pâtisserie très populaire. Le gâteau à la broche est aussi réalisé dans de nombreux pays d’Europe. Le trayne roste, variété anglaise du Moyen Âge confectionnée notamment à partir de figues, dattes et d’épices, se retrouve en Hongrie (kürtőskalács); Suède (spettekaka); République tchèque (trdelník); Pologne (sękacz); Lituanie (šakotis) et Luxembourg (bamkuchen).

En France, la tradition du gâteau à la broche est très répandue dans l’Aveyron et dans les Hautes-Pyrénées. La confrérie du Gâteau à la Broche d’Arreau (Hautes-Pyrénées), organise chaque année, en juillet, une fête du gâteau à la broche.

Ingrédients : 12 personnes

500 g de farine

500 g de beurre demi-sel

500 g de sucre

15 œufs

5 sachets de sucre vanillé

20 cl de rhum ambré

Préparatifs :

Ce gâteau se cuit devant un feu (cheminée ou barbecue profond équipé d’une grille verticale).

Prévoir deux personnes : une qui verse la pâte, l’autre qui tourne la broche.

Habiller le cône de papier sulfurisé ou de papier kraft. Ficeler comme un rôti pour le serrer et le stabiliser.

Faites fondre le beurre à feu doux et laisser tiédir.

Préparation de la pâte :

Casser les œufs.

Mettre les blancs d’œufs dans un grand bol et les jaunes d’œufs dans un autre bol.

Remuer au fur et à mesure.

Ajouter sans cesser de remuer une cuillère à soupe de farine et une cuillère à soupe de sucre en alternant jusqu’à épuiser les 2 ingrédients. Intégrer petit à petit un peu de beurre, de sucre vanillé et de rhum.

Monter les blancs en neige et incorporer délicatement au mélange en effectuant un mouvement du bas vers le haut.

Laisser reposer la pâte 4 h environ.

Cuisson :

Placer le moule devant un feu vif avec des braises bien chaudes.

Huiler le papier à l’huile de tournesol et faire tourner sans s’arrêter durant 8 à 10 min pour le faire chauffer.

Mettre une lèchefrite sous la broche

Verser une louche de pâte en la faisant aller et venir le long du moule en le tournant rapidement.

Ajouter 2 louches supplémentaires.

Récupérer la pâte dans la lèchefrite et reverser sur la broche

Toutes les 3 louches, laisser le gâteau cuire sans ajouter de pâte durant 5 min environ

Veiller à verser de la pâte de façon uniforme sans laisser de « trous » apparents.

Cette opération de cuisson dure environ 2 h.

Laisser refroidir hors du feu puis démouler et retirer le papier à l’intérieur du gâteau.

Déposer le gâteau à la verticale sur une assiette.

Découper en rondelles horizontales de 5 cm de large en commençant par le bas

Servir seul ou accompagné de coulis de framboises, d’une crème anglaise ou de sauce au chocolat.

https://culture-crunch.com/2019/09/01/gateau-a-la-broche-ou-gateau-de-la-mariee-la-recette-facile/