À gauche, trois châtaignes, à droite, un marron d’Inde (photo de MabelAmber)

En savoir plus sur https://www.laculturegenerale.com/chataigne-marron-difference/ | La culture générale

Châtaigne et marron : quelle différence ?
En savoir plus sur https://www.laculturegenerale.com/chataigne-marron-difference/ | La culture générale

 On appelle souvent « marrons » les châtaignes que nous consommons. Ainsi, lorsque nous mangeons de la « crème de marrons », « des marrons glacés », « des marrons chauds » ou de « la dinde aux marrons », nous mangeons en réalité des châtaignes. Elles sont le plus souvent grillées (on « tire les marrons du feu »).

La châtaigne se distingue du marron commun, ou marron d’Inde, qui n’est pas un fruit mais une graine. Son aspect est semblable à celui de la châtaigne, mais il n’est pas comestible.  En effet, le marron d’Inde est toxique. Sa consommation peut provoquer des douleurs abdominales, des nausées, des irritations de la gorge ou des vomissements. La confusion entre le marron d’Inde et la châtaigne représente 11% des confusions relevées par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.
Éviter la confusion entre châtaigne et marron L’aspect du fruit, de la bogue et des feuilles de l’arbre permettent par exemple de les distinguer.
La châtaigne est d’aspect triangulaire (semblable à un cœur), a un côté aplati et possède une petite tige. Elle ressemble, plus ou moins, à un oignon coupé en deux. On la ramasse en forêt à l’automne, de la mi-septembre à la mi-novembre. En France, elle est surtout produite dans les régions montagneuses du Sud-Ouest (ex : Dordogne) et du Sud-Est (Ardèche, Lozère, Var, Corse pour nourrir les cochons). Séchée, elle peut être conservée pendant des mois, ou transformée en farine, et servait d’alimente de base aux repas dans certaines régions, notamment dans les Cévennes ou dans le Limousin (le châtaignier était « l’arbre à pain«, voir L’Histoire des Cévennes, Patrick Cabanel), où elle est cultivée en monoculture. Le marron est plus gros, arrondi, et présente une grande tache arrondie et blanche. Cependant, dans l’industrie de la châtaigne, on appelle « marron » : une variété cultivée et améliorée de châtaigniers dont les bogues ne contiennent qu’un seul fruit et dont l’amande comestible est très peu cloisonnée par la pellicule qui entoure la graine.

 Jean Vallade