Les dangers du poivre moulu

1. Des pesticides sont utilisés pour l'irrigation

Le Vietnam est le pays producteur le plus performant dans le commerce du poivre, et notamment du poivre moulu. Il a dépassé le Brésil, l'Indonésie et l'Inde, et 50 % des plats industriels consommés dans le monde contiennent du poivre vietnamien. Pourquoi ? Car ce pays n'est pas dans l'obligation de respecter les règles strictes concernant l'exploitation et la récolte du poivre, il peut ainsi produire des quantités massives à des prix attrayants. Pour irriguer les plantations, certains exportateurs utilisent de l'engrais NPK en quantité faramineuse. Selon le reportage de France 5 "Poivre, les secrets de la perle noire" diffusé dimanche 23 février 2020, 100 g d'engrais NPK peut être utilisé pour 200 L d'eau. Soit 500 g d'engrais dans un pot de poivre moulu. Par ailleurs, cet engrais est très polluant lorsqu'il est mal utilisé, c'est pourquoi de nombreuses terres vietnamiennes sont devenues infertiles à la suite de la mauvaise utilisation de celui-ci.

2. Il est mélangé avec du "poivre épuisé"

Outre l'utilisation de pesticides, le poivre moulu est généralement coupé avec ce qu'on nomme "poivre épuisé". Cette substance est obtenue à la suite de l'extraction des deux molécules principales du poivre : l'huile essentielle et la pipérine.

  • Pour extraire l'huile essentielle présente dans le poivre, il faut distiller l'eau dans laquelle les grains sont déposés. Une fois la distillation faîte, l'huile essentielle peut être récupérée.
  • Pour extraire la pipérine, le procédé est bien plus dangereux.  Il faut faire tremper les grains dans du solvant fait à base de pétrole (nommé "hexane") qui, une fois chauffé, va permettre de récupérer la pipérine.

Le poivre épuisé désigne donc les restes obtenus lors de l'extraction de ces deux molécules, et est très souvent mélangé avec du poivre en poudre. Une fois broyé, il est très difficile, voire même impossible de différencier du poivre en poudre du poivre épuisé. En mélangeant ces deux poudres, on obtient donc un produit réalisé à 100 % avec du poivre, mais pas entièrement avec des grains de poivre.

3. Il contient des substances toxiques pour la santé

Si vous éternuez en sentant du poivre, c'est à cause de la poussière présente dans le pot. Le véritable poivre en grain ne fait pas éternuer, au contraire, c'est un plaisir olfactif. Lorsque celui-ci est récolté et broyé, une multitude de corps étrangers y sont présents. Parmi eux, nous pouvons citer la poussière, la terre ou les résidus de plastiques. Pour un rendement plus rapide et moins coûteux, de nombreuses entreprises ne trient pas correctement ces résidus qu'ils laissent au contact du poivre. Résultat ? Nous les ingérons en pensant consommer du poivre de qualité.

Ce constat désastreux concernant le poivre moulu ne doit cependant pas vous empêcher de consommer du véritable poivre en grain. En s'informant sur sa provenance, ses conditions d'exploitation ou tout simplement en regardant les labels présents sur les emballages, il n'y aura aucun risque pour votre santé.

https://cuisine.journaldesfemmes.fr/gastronomie/2620047-raisons-d-arreter-de-manger-du-poivre-moulu/

 

1. Los plaguicidas se utilizan para el riego

Vietnam es el país productor más eficiente en el comercio de la pimienta, especialmente de la pimienta molida. Ha superado a Brasil, Indonesia y la India, y el 50% de los platos industriales que se consumen en el mundo contienen pimienta vietnamita. ¿Por qué? Porque este país no tiene que cumplir con las estrictas normas relativas a la explotación y cosecha de la pimienta, y por lo tanto puede producir cantidades masivas a precios atractivos. Para regar las plantaciones, algunos exportadores utilizan el fertilizante NPK en grandes cantidades. Según el informe de France 5 "Poivre, les secrets de la perle noire" emitido el domingo 23 de febrero de 2020, 100 g de fertilizante NPK pueden utilizarse para 200 L de agua. O 500 g de fertilizante en un frasco de pimienta molida. Además, este fertilizante es muy contaminante cuando se usa mal, por lo que muchas tierras vietnamitas se volvieron infértiles a raíz del mal uso de éste.

2. Está mezclado con "pimienta agotada".

Además del uso de plaguicidas, la pimienta molida suele cortarse con lo que se denomina "pimienta gastada". Esta sustancia se obtiene tras la extracción de las dos moléculas principales de la pimienta: el aceite esencial y la piperina.

- Para extraer el aceite esencial presente en la pimienta, se debe destilar el agua en la que se depositan los granos. Una vez completada la destilación, el aceite esencial puede ser recuperado.

- Para extraer la piperina, el proceso es mucho más peligroso.  Es necesario empapar los granos en un disolvente a base de petróleo (llamado "hexano") que, una vez calentado, permitirá recuperar la piperina

La pimienta agotada se refiere, pues, a los restos obtenidos durante la extracción de estas dos moléculas, y se mezcla muy a menudo con polvo de pimienta. Una vez molida, es muy difícil, si no imposible, diferenciar la pimienta en polvo de la pimienta agotada. Mezclando estos dos polvos, se obtiene un producto que está hecho 100% con pimienta, pero no totalmente con granos de pimienta.

3. Contiene sustancias que son tóxicas para la salud

Si estornuda con olor a pimienta, es por el polvo del frasco. Los granos de pimienta reales no hacen estornudar, al contrario, es un placer olfativo. Cuando se cosecha y se muele, una multitud de cuerpos extraños están presentes. Estos incluyen polvo, tierra o residuos de plástico. Para un rendimiento más rápido y barato, muchas empresas no clasifican adecuadamente estos residuos que dejan en contacto con la pimienta. ¿El resultado? Los ingerimos pensando que estamos consumiendo pimienta de calidad.

Sin embargo, esta desastrosa observación sobre la pimienta molida no debería impedirle consumir granos de pimienta reales. Si averigua de dónde viene, cómo se usa, o simplemente mirando las etiquetas de los envases, no habrá ningún riesgo para su salud.