Choisir un bon melon : le truc qui marche à tous les coups

Bien sûr, on commence toujours par soupeser et tâter le melon. Il doit être lourd et son écorce souple, ni trop ferme ni trop molle. Vous pouvez aussi le sentir pour vérifier que l’odeur qui s’en dégage est agréable. Un melon à l'odeur trop prononcée est très probablement trop mûr.

Mais si vous voulez être vraiment sûr, une seule chose à faire : regarder son pédoncule. Cette petite queue, qui porte également le joli nom de pécou, a la particularité de se décoller lorsque le melon atteint un taux de sucre optimal. S'il se craquelle à la base et se soulève quand vous exercez une pression dessus (ou s'il est déjà parti et que vous voyez la cicatrice) : le melon est prêt à être dégusté !

Comment conserver son melon

Notez que le melon continue à mûrir une fois rentré chez vous. S’il est mûr à point et que vous ne comptez pas le manger tout de suite, conservez-le au frigo, dans le bac à légumes jusqu’à 3-4 jours supplémentaires. Vous pouvez prendre la précaution de l'emballer dans un film alimentaire afin d'éviter à son parfum de se propager aux autres habitants du frigo.