L’expression « soupe au lait » est une locution adjectivale (groupe de mot remplissant le rôle d’adjectif) utilisée de trois façons : « être soupe au lait », « être monté comme une soupe au lait » ou « s’emporter comme une soupe au lait. »

Définition :

  • Personne colérique, irascible, qui s’emporte facilement, s’énerve pour un rien et est sensible aux jugements défavorables en s’emportant brusquement.
  • Plus largement, être « soupe au lait » se dit de toute personne susceptible, se laissant facilement atteindre par ses émotions.

Origine et signification :

Quand on chauffe du lait, il se met à bouillir et monter brutalement. On ne peut éviter un débordement qu’en abaissant la température ou en le sortant du feu. Cette expression apparue au court du XIXe siècle fait référence à ce phénomène de montée et de retombée brutale du lait lorsqu’il bout et est sorti aussitôt du feu, tout comme une violente colère qui monte et retombe aussi facilement qu’elle s’est déclarée.

Exemples :

  • « Si par hasard il la contredisait, elle prenait de brèves mais vives colères, car elle était soupe au lait. » Simone de Beauvoir – Tout compte fait
  • «S’il m’arrivait maintenant d’entendre quelqu’un parler de vous avec peu d’égards, je m’emporterais comme une soupe au lait. Mais ce n’est pas du tout à craindre, car vous êtes précisément du genre de jeunes filles qui plaît aux hommes.» Jane Austen, Catherine Morland, Édition de la Revue blanche, 1898, p. 416-419
  • «Son seul défaut c’était sa pétulance. Il montait… montait, ainsi qu’une soupe au lait, alors qu’il s’apercevait que des religieux n’observaient pas la règle. Il les réprimandait furieusement, frappant du poing la table, puis quand le coupable était parti, il courait après lui, l’embrassait, le suppliait de lui pardonner sa véhémence.» Huysmans, Oblat, 1903

https://culture-crunch.com/2021/01/05/etre-soupe-au-lait/