L’abc des notions de cuisine sans gluten

Il faut réapprendre à tout cuisiner maison ou presque ! Qu’il s’agisse de pizzas, biscuits pour le goûter ou de pain sans gluten, il est nécessaire en cuisine sans gluten de savoir « mettre la main à la pâte » sans déléguer systématiquement la préparation des repas aux industriels.

Comment bannir les contaminations croisées dans la cuisine

Selon votre sensibilité au gluten, le régime alimentaire à mettre en place est plus ou moins strict. Pour certaines personnes, il est nécessaire de surveiller les moindres contaminations de l’assiette pour favoriser le repos intestinal et donc la disparition des symptômes.

La cuisine doit être organisée spatialement avec un placard spécial pour isoler tous les produits sans gluten voire même quelques ustensiles dédiés à la cuisine des plats sans gluten (exemple : casserole, poêle, cuillère en bois, rouleau à pâtisserie). Concernant les ustensiles, il est également conseillé de recourir au papier cuisson pour chemiser les moules à gâteaux, cakes, plaques de tarte. Un lavage pointilleux sera en outre nécessaire.

Ce réagencement de la cuisine permet de :

Garantir la sécurité du régime sans gluten en évitant les contaminations croisées

Simplifier le rangement pour tous les membres de la famille.

Choisir et apprivoiser ses farines sans gluten préférées

Impossible de remplacer la farine de blé par une seule farine sans gluten ! Il est nécessaire de s’équiper en plusieurs farines aux goûts et de textures variées afin de les associer dans les préparations.

Lorsque l’on débute, on s’oriente vers des farines sans gluten basiques et faciles à trouver telles que la farine de riz, de sarrasin ou la fécule de maïs. Par la suite, on s’initie à d’autres produits comme la farine de souchet, de châtaigne, de teff ou de pois chiches.

Si vous désirez réaliser une recette sans gluten demandant une farine très spéciale, il est toujours possible de remplacer cette dernière, à poids égal, par une autre farine en votre possession.  Le résultat sera un peu différent mais néanmoins très bon !

La cuisine sans gluten est, par essence, diversifiée. En effet, pour remplacer les produits à base de blé, il est conseillé de faire preuve de curiosité et d’intégrer dans son alimentation les légumes secs, la châtaigne, le quinoa ou le millet.

Expérimenter les produits substituts

Depuis plusieurs années, les industriels du sans gluten développent de nouveaux produits pour nous aider au quotidien en cuisine. Il s’agit par exemple de Mix de farines, de pâtes sans gluten, de céréales pour le petit déjeuner ou encore de solutions minute pour le goûter ou l’apéritif.

Ces produits substituts prêts à l’emploi ne peuvent être une solution au quotidien, notamment en raison de leur prix, mais ils fournissent un coup de pouce bienvenu dans les moments où le temps vient à manquer !

https://www.maviesansgluten.bio/